Ukraine: La Croix-Rouge aux côtés des plus vulnérables

L’ampleur des besoins en Ukraine est alarmante. Par votre don, vous soutenez notre action en faveur des personnes touchées par le conflit.

Un bus de la Croix-Rouge suisse est posté devant un bâtiment recouvert de dessins d'enfants.

Offres Covid-19 mobiles de la Croix-Rouge suisse en faveur des groupes de population défavorisés

Communiqué aux médias • 22.02.2022

Une enquête de la Croix-Rouge suisse (CRS) met en évidence un manque d’offres Covid-19 à destination des groupes de population vulnérables et défavorisés en Suisse. Or la protection de toutes et tous reste un facteur crucial pour l’évolution future de la situation. La CRS développe une offre mobile ciblée conjuguant information, conseil, dépistage et/ou vaccination. Première opération romande à Neuchâtel le 24 février.

Les études le prouvent: les personnes socialement défavorisées sont plus durement touchées par la pandémie. Par souci d’égalité des chances en matière de santé et de protection de la population dans son ensemble, des informations et offres intelligibles en lien avec le Covid-19 doivent être garantis à toute personne vivant en Suisse – et donc également aux groupes les plus vulnérables, qu’il s’agisse de personnes avec des barrières linguistiques, en proie à la pauvreté ou travaillant dans des milieux précaires.

Accéder aux populations défavorisées

Réalisée auprès des cantons en automne avec le soutien de l’Office fédéral de la santé publique, une enquête de la CRS a révélé des lacunes en termes d’offres Covid-19 à destination des personnes socialement défavorisées. Elle a montré que celles-ci ont particulièrement besoin d’évoquer leurs craintes et interrogations dans le cadre d’échanges directs avec des spécialistes de la santé.

Offres mobiles dans le canton de Neuchâtel

Avec le soutien financier de la Confédération et en collaboration avec l’association cantonale neuchâteloise de la Croix-Rouge, son programme FemmesTische, Médecin du Monde et le canton de Neuchâtel; la CRS et le prestataire privé de services médicaux XANA ont ainsi mis sur pied une offre mobile gratuite. Depuis le 24 février, une équipe sillonnera le canton avec un bus, permettant aux personnes défavorisées d’accéder à des informations en diverses langues et à proximité de leurs lieux de vie. Elles auront la possibilité de se faire vacciner. Dans le canton de Neuchâtel, cette action fait suite aux mesures qui avaient été mises en place par les services sociaux du canton et ses partenaires au cours de l’automne 2021.

Actions dans le canton de Neuchâtel

La première action aura lieu le 24 février 2022, au centre-ville de Neuchâtel. Elle sera suivie d’actions à la Chaux de Fonds, à Couvet et au Locle.

Partager cette page